logoLes bottines borquines
LUX042

   Bienvenue sur le site des Bottines Borquines de Saint-Hubert (Belgique)



    Le club est affilié à la Fédération Francophone Belge  de Marches Populaires    (F.F.B.M.P.) sous la référence LUX042.

sigle FFBMP

    Le site de la F.F.B.M.P. reprend le calendrier du mois courant avec les mises à jour  éventuelles  s'il échet. Toute organisation annoncée dans ce calendrier aura lieu quelles  que soient les conditions  atmosphériques.
 
    Les clubs affiliés, organisateurs qualifiés, organisent une ou plusieurs marches annuelles en mettant un point d'honneur à ce que tous les participants soient accueillis dans les conditions les meilleures pour leur donner l'envie de revenir lors d'une prochaine marche organisée par le club.

    Les montants réclamés par les clubs pour l'affiliation annuelle sont minimes et l'inscription à une marche organisée ne coûte que 75 centimes d'euro.

    Les boissons et la petite restauration, disponibles à la salle de départ et dans les divers points de contrôle sur les parcours sont assurés par le club organisateur et vendus à prix démocratiques.

    La  devise de la F.F.B.M.P. étant "L'amitié par la Marche", les marches se déroulent en toute convivialité sans recherche de l'exploit sportif ni esprit de compétition. Il s'agit plutôt d'une manière agréable de découvrir les différentes régions du pays avec leurs particularités,  originalités et singularités.

Marches annuelles organisées par le club "Les Bottines Borquines"

    Traditionnellement, le club organise

- une marche de printemps (en mars) au départ de l'une des sections de la commune (Arville, Awenne, Hatrival, Mirwart, Vesqueville) et

- une marche d'été (juillet) au départ de Saint-Hubert.


    Alors faites-vous plaisir, faites-nous plaisir et venez marcher avec nous. Vous ne le regretterez pas !

    Personne n'est parfait et nous sommes toujours soucieux de nous améliorer. Aussi, communiquez  au Comité vos appréciations sur la marche, les circuits proposés, les contrôles/ravitaillements, la restauration en salle, l'accès et le parking, ... etc...

    De même, le Webmaster serait heureux d'avoir vos appréciations sur le site Web, son contenu, sa présentation, ... etc...

     Merçi d'avance pour la part de votre temps précieux que vous nous consacrerez. Nous espérons ainsi encore mieux vous accueillir lors de notre prochaine marche organisée.

Quelques mots sur Saint-Hubert

    Saint-Hubert est une ville belge de la province de Luxembourg. Elle se situe au coeur de l'Ardenne belge, en Haute Belgique, à 61 km au sud de Namur et à 60 km au nord d'Arlon. Elle est à proximité immédiate de la N89 reliant Bouillon (au sud-ouest) à Salmchâteau (au nord-est) et dans une moindre mesure à proximité immédiate de la N4 reliant Bruxelles à Luxembourg. Le point culminant de la ville est de 600 m au nord-est de la ville, sur l'aérodrome militaire.

    Elle couvre une superficie de 111,16 km2 et a une population de 5737 habitants soit une densité de 51.6 habitants/km2.

    Les différentes sections de la commune sont : Arville et Lorcy, Awenne, Hatrival et Poix, Mirwart, Saint-Hubert et Vesqueville.

    Les communes limitrophes sont : Libin, Libramont-Chevigny, Nassogne, Sainte-Ode, Tellin et Tenneville.

    Saint-Hubert est un centre touristique important de l'Ardenne. La  ville jouit d'un vaste environnement boisé. La forêt de Freyr et le domaine Saint-Michel sont deux ensembles contigus de forêts mixtes proposant une grande variété de paysages et une qualité biologique exceptionnelle sur près de 30000 hectares (partagés entre plusieurs communes). La pratique du tourisme cohabite avec celle de l'exploitation forestière, des études agronomiques et de la chasse (Saint-Hubert est la capitale européenne de la Chasse et de la Nature).

    Les principales curiosités touristiques de Saint-Hubert sont La Basilique, le Palais Abbatial et l'Eglise St-Gilles. Citons aussi le Parc à Gibier, rue Saint-Michel.

Le Palais Abbatial, construit en 1728 par l'abbé Dom Célestin De Jong, contient notamment , malgré les vols de la République française, d'admirables boiseries et une rampe d'escalier en fer forgé de Lambin.

L'Hôtel de Ville, édifié de 1864 à 1873 sur l'emplacement de sept maisons anciennes selon les plans de l'architecte Bouvrie, possédait jusqu'en 1926 un monumental escalier frontal, remplacé par les escaliers à double volée.

L'église St-Gilles-au-Pré était, avant 1809, l'église paroissiale du Bourg, entourée du cimetière paroissial jusqu'en 1861. Bâtie, en son état primitif, en 1064 (probablement), elle a été remaniée à diverses reprises; le tambour d'entrée a été ajouté en 1736. En 1949, la vieille église a été entièrement restaurée. Dans le cimetière, quelques tombes des XVIIIe et XIXe siècles.

La Chapelle St-Roch : St-Roch (1668, fête le 16 août) est invoqué pour être protégé ou guéri de la peste; son culte s'est largement répandu dans nos régions surtout au XVIIe siècle, période d'épidémies. En 1636, on construisit, au sommet de la rue du Mont, une chapelle en l'honneur du saint et l'on fit voeu d'y célébrer la messe chaque année le 16 août.


     A 7 km au nord de la ville, au bord de la masblette, se trouve le Fourneau Saint-Michel, hameau dédié aux prémices de l'industrie du fer en Wallonie ainsi qu'un musée en plein air rassemblant différents types de maisons et bâtiments anciens provenant des différentes régions wallonnes.

Les installations de l'usine métallurgique au charbon de bois, chère à Dom Spirlet (1771), sur les bords de la Masblette, ont été restaurées intelligemment, et constituent, sous l'égide le la Province du Luxembourg, un complexe unique restituant l'aspect des nombreux fourneaux ardennais aujourd'hui disparus.

Ce site et ces bâtiments (classés depuis 1952) sont consacrés à un Musée du Fer et des Métiers Wallons Anciens et , plusieurs constructions luxembourgeoises y ayant été transportées et rebâties, est devenu le Musée de la Vie Rurale Wallonne.


    A Mirwart se trouve le remarquable château de Mirwart (première construction vers 955). Implanté devant l'imposant château, le séduisant village de Mirwart profite de la puissance et de la renommée des seigneurs (de La Marck, d'Arenberg, ...) ainsi que de l'influence de ces derniers en tant qu'avoués de l'abbaye de Saint-Hubert. Ce village est parmi l'un des plus beaux du centre Ardenne.

    Pour le folklore et les festivités, citons chaque année le premier week-end de septembre les journées internationales de la Chasse et de la Nature, la Fête de Saint-Hubert le 3 novembre  et chaque été, le Juillet Musical durant lequel des concerts dans la ville et les villages voisins sont organisés dans le cadre du Festival de Wallonie.

    Les personnalités liées à la ville sont Pierre-Joseph Redouté, le "Raphaël des fleurs", né à Saint-Hubert le 10 juillet 1759 et son frère Henri-Joseph Redouté, le "Prince des roses", né à Saint-Hubert le 25 mai 1766 (musée Redouté, 11 rue Redouté à 6870 Saint-Hubert).

Plus d'information sur le site : http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Hubert_(Belgique)


Chateau de MirwartFête de Saint-HubertCortège historique

            Chateau de Mirwart                          Fête de Saint-Hubert                             Cortège historique 

panorama sur Saint-Hubert
                                                        Panorama sur la ville de Saint-Hubert

          Chapelle Saint-Roch     Vesqueville


                                Chapelle St-Roch                                                                 Vesqueville
   


BONNE ANNEE ET EXCELLENTES MARCHES 2017 !



 




"haut de page"

Dernière mise à jour : 06/12/2016     Francis Grégoire       Document made with KompoZer